Les gammes : Niveau suivant !

commencer

Quand j’ai commencé la musique, j’ai découvert toute une série de termes inconnus jusqu’alors. On m’a parlé de gammes, d’accords, de pentatoniques ou de tonalités. Je n’y comprenais pas grand chose et j’essayais de démystifier ces concepts.

Plus tard, j’ai même entendu les termes musique tonale, musique modale, mode phrygien, mixolydien, locrien etc. Je possédais alors une somme d’informations assez importante mais complètement désorganisée dont j’ignorais le sens musical.

Si vous êtes dans ce cas, vous vous dites peut être :
Je veux améliorer ma connaissance des gammes mais par où commencer? Il y en a beaucoup trop!

Posez-vous la question suivante : Combien existe-t-il de gammes?

Cette réponse, très satisfaisante, m’a permis de franchir le cap : il y en a douze.
Quoi?! Seulement douze?
Oui, car il y existe douze notes donc douze points de départ possibles pour jouer une gamme majeure.
Connaitre ces gammes à été, pour moi, le point de départ pour comprendre tout le reste. De plus, apprendre douze gammes ne me semblait pas si insurmontable finalement.
Je vous met au défi de commencer dès aujourd’hui!

Télécharger le pdf

Le document joint, vous permettra de jouer les gammes majeures sur une basse 4 cordes.

Voici quelques conseils et remarques pour bien démarrer :
– Les gammes sont jouées dans l’ordre d’apparition des bémols (Do -> pas d’altération, Fa -> 1 bémol, Sib -> 2 bémols etc.)
– On joue toujours la corde à vide quand c’est possible.
– Les gammes de Solb et Fa# ont le même son (enharmonie). C’est le nom des notes qui change.
– Pratiquer cet exercice en nommant (à voix haute) la note qui est jouée améliorera votre connaissance des gammes et du manche.
– Les doigtés précisés sur l’exercice 2 sont ceux qui changent par rapport à l’exercice 1.

Maitriser cet exercice créera une “zone de confort” dans le bas du manche. Il sera alors plus facile de s’attaquer au reste !

A vos basses !

5 Comments

  1. Pour les accords ce sont je pense les sept notes do, ré, mi, fa, sol, la, si. Quant aux gammes que l’on utilise en jouant les notes, les deux sont elles en ré, en fa, en fa dièse? Mise à part l’oreille musicale et la particulière sensibilité que j’ai à ressentir et par là même à retenir les musiques mélodiques, j’ai un peu de mal quant à sa transcription, à vrai dire je n’en suis qu’à la phase élémentaire niveau 1, je n’ai pas atteint le niveau 2, encore moins le cours moyen, ni le niveau collège et donc le Brevet qui en sanctionne sa fin de parcours, ni le niveau lycées qui se finalise par le Bac, ni le niveau Bac + 1, 2 ou plus. J’aimerais apprendre à transcrire cette musique à la lire aussi par sa transcription écrites, tous ses symboles, et, ou toutes ses variantes. Cela, bien sûr va demander du temps, et une certaine organisation de ce temps, mais aussi un certain budget, et là aussi et non du moindre le temps en sera aussi contraint tout comme mon budget aussi dont il me faudrait trouver les moyens pour lui permettre sans devoir m’obliger à faire des taches pénibles voir impossibles à effectuer. Peut-être qu’avec mon activité future, proche et qui pour l’instant balbutie, avec Yes Radio, il en sera possible d’y trouver une réponse adéquate et suffisante. Toute mon amitié.

    • Bonjour Jean-Pierre,

      Ton niveau scolaire ne devrait pas limiter tes envies et ambitions.
      Si tu souhaites en savoir plus sur la manière de transcrire la musique, je t’invite à lire des ouvrages sur la théorie musicale et de jouer d’un instrument.
      J’ai trouvé un exemplaire en pdf de “La Théorie de la musique” (une ancienne édition) par A. Danhauser à cette adresse : http://amuse.danse.free.fr/diato/fichiers/Danhauser_Theorie_De_La_Musique.pdf
      Ce sera peut être un bon moyen de commencer.
      Tout mes voeux de réussite pour ton activité avec Yes Radio!

      Thomas

      • Merci à toi Thomas et toute ma gratitude, pour ton bon conseil et surtout l’info. Tout mon soutien, et toute ma sympathie pour ton groupe, surtout ceux qui le font vivre et que j’ai eu aussi le privilège de connaître, de côtoyer lors du fameux projet pour lequel j’ai participé depuis 2012 jusqu’à novembre 2013, en tant qu’opérateur B, les opérateurs A étant les musiciens, les opérateurs B des déambulateurs, opérateur A ou opérateur B, peu importe la lettre qui suit, en tout cas un simple opérateur acteur, comme nous l’étions tous, lors de ce beau projet artistique pour lequel j’ai eu tout comme vous, du moins j’ose le dire ou le penser, le plaisir et l’honneur de participer, un challenge mais un beau projet tout de même, qui m’a permis de vous connaître et de vous apprécier pour vos valeurs humaines et le bel état d’esprit qui prédominait tout de même, malgré certaines fausses notes qui dénotaient et qui aurait pu en décourager plus d’un durant, surtout les fausses notes qui discordaient pas que musicalement, artistiquement, et surtout humainement surtout et non du moindre de la part de la Direction du Nouveau Conservatoire de Musique près du Pavillon Noir du Conservatoire de la Danse où réside le non moins célèbre Chorégraphe Angelin Preljocaj, et du GTP(Grand Théâtre de Provence), Avenue Wolfgang Amadeus Mozart, qui n’a pas pour autant réussi à assombrir cette belle expérience et ce beau partage dans le travail et la construction de cet oeuvre collective artistique, où chacun de nous tous y a donné du meilleur de sa personne. Et je profite de saluer Franck qui a été en tant que créateur, chorégraphe de cet exceptionnel défi artistique, quand bien même un méritant chef d’Orchestre de cet immémorable spectacle intitulé 1X1X1, “One for One for One” et comme je disais parfois ixix 1et ixix 1, ce qui fait toujours 1 au final, car le zéro n’y avait pas sa place, surtout pour le final, et celui-ci a rempli toutes ses promesses, même avec le problème du projecteur qui n’a pas semblé daigner fonctionner et qui ne m’a pas permis de jouer pleinement mon rôle sur mon tableau, tout comme le tableau de celles ou ceux qui ont participé à ce spectable à la Salle du Bois de l’Aune, pour la dernière représentation qui fut émouvante et pleine de rebondissements, une dernière représentation pour ce spectacle 1X1X1, que j’ai ressenti intensément tout comme d’autres opérateurs, techniciens, Franck et le public ont pu ressentir à ces instants non dépourvus d’expressions, d’émotions, et de partages sains car humains. @mitiés d’@jp 13 H.O.P. (Très Humble Opérateur Privilégié) et 13 H.I.P.(Très Humble Invité Privilégié).

  2. Salut Vincent !

    Content de te lire :).

    Ton commentaire me remet en mémoire une phrase de Michel Zenino qui était mon prof à l’IMFP.

    De lui, ça donnait quelque chose du genre :
    “Quand tu construits ta maison, tu peux commencer par faire une super piscine et un beau jardin mais pendant ce temps, ta chambre sera pourrie”.

    Alors par où commencer?
    La gamme majeure ou la gamme altéré sur les accords 7?

  3. Si le nombre de gammes à apprendre ets un critère important alors autant commencer par les gammes par tons (il n’y en a que 2) et les gammes diminuées (il y en a 3). Bien maitrisées sur les accords 7 elles sont d’un bel effet.

    Et en les mixant on obtient une gamme altéré (b9 #9 #11 b13) ex: C Db D# E F# Ab Bb

    Salut Thomas, comment vas-tu ?

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*